Home Bébé Santé du bébé La poussée dentaire chez l’enfant
La poussée dentaire chez l’enfant

La poussée dentaire chez l’enfant

0
0

Les 20 dents primaires sont généralement observées chez les enfants vers l’âge de 3 ans. Avant cela, les tout-petits doivent passer par le cap de la poussée dentaire : une étape importante souvent accompagnée de douleurs au fur et à mesure que les dents apparaissent. L’enfant « fait ses dents » et les parents cherchent des solutions pour apaiser leurs douleurs. Voici des informations pour mieux comprendre la poussée dentaire chez l’enfant et pour la soulager.

Qu’est-ce que la poussée dentaire ?

Alors que pour certains enfants, la poussée des premières dents peut passer quasiment inaperçue, elle est, pour la plupart des petits, généralement synonyme de désagréments et de douleurs. Elle est néanmoins un passage obligé, permettant aux dents primaires, c’est-à-dire les premières dents (encore appelées dents temporaires) de se mettre en place dans la bouche. La première dent apparaît généralement avant les six mois du bébé, bien qu’il n’y ait pas de calendrier exact, certains enfants pouvant voir leur première dent apparaître bien plus tôt et d’autres, bien plus tard.

Les premières dents à pousser sont généralement les incisives centrales inférieures. À l’âge de 10 mois, le bébé peut déjà avoir 8 incisives. Viennent ensuite, entre l’âge de 1 et 2 ans, les canines inférieures, puis les canines supérieures. Avant l’âge de 30 mois, ce sont les molaires qui font leur apparition : les deux du bas puis les deux du haut. À l’âge de 3 ans, l’enfant possède généralement 20 dents de lait.

Quels sont les symptômes ?

Les signes liés à la poussée dentaire varient d’un enfant à l’autre, les plus courants étant :

  • L’envie de mordiller
  • Les joues rouges
  • Une salivation abondante
  • Les gencives gonflées, tuméfiées

Il est à noter que les symptômes liés à la poussée dentaire ne sont pas tous associés à la cavité buccale de l’enfant. En effet, d’autres symptômes incluent :

  • Un érythème fessier
  • Le comportement de l’enfant qui peut devenir irritable, perdre de l’appétit et éprouver des difficultés à s’endormir
  • Une fièvre modérée (généralement inférieure ou égale à 38°C)
  • Des diarrhées

Comment soulager l’enfant, en cas de poussée dentaire ?

Pour soulager un bébé ou un petit enfant qui a mal alors que ses premières dents apparaissent, il existe plusieurs moyens simples.

  • Proposer un anneau de dentition à mordre à l’enfant ; certains anneaux peuvent être réfrigérés, contribuant à apaiser la douleur par le froid
  • Offrir à l’enfant une boisson fraîche ou un produit froid adapté à son âge (compote, yaourt…) en évitant les produits gelés qui peuvent endommager les tissus
  • Masser l’enfant doucement et le réconforter

Si la douleur persiste, il est possible d’envisager l’utilisation du paracétamol avec parcimonie. Il existe également des traitements homéopathiques pour bébés. En revanche, aucune étude scientifique ne prouve l’efficacité de ces traitements à l’heure actuelle.

Bien entendu, comme le rappelle le centre de santé dentaire Exceldent, il est également important d’assurer une bonne hygiène bucco-dentaire à votre enfant, grâce à l’utilisation de produits spécialement adaptés comme la brosse à dents pour bébés par exemple. Sachez que, plus tôt votre enfant acquiert de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, plus il sera enclin à conserver ces habitudes en grandissant.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *