Choisir les couches de bébé

Savez-vous qu’un enfant va utiliser en moyenne 6 000 couches jusqu’à ses 3 ans ? Vous allez en effet être amené à le changer entre 5 et 8 fois par jour au cours de ses premières années ! Pour que bébé soit à l’aise, protégé de l’humidité et d’éventuelles fuites, il est important de bien choisir ses couches. Il convient en effet de le changer à chacun de ses besoins afin d’éviter les tant redoutés érythèmes fessiers. Toutefois, il existe de nombreux modèles, de différentes marques, pas évident alors de savoir lesquelles choisir… Devenir Maman vous propose de découvrir en détail quels choix s’offrent à vous en matière de couches.

Les couches jetables

Les couches jetables sont communément les plus utilisées par les parents, par leur aspect pratique. En effet, il suffit d’enlever au moment du change la couche, de rabattre les collants puis de la jeter à la poubelle. Pour les choisir, le poids du bébé est le premier point à prendre en compte :

  • de 2 à 5 kg (naissance à 2-3 mois) : couche taille 1 ;
  • de 3 à 6 kg (naissance à 3-4 mois) : couche taille 2 ;
  • de 4 à 9 kg (3 mois à 10 mois) : couche taille 3 ;
  • de 7 à 18 kg (6 mois à 3 ans ou plus) : couche taille 4 ;
  • de 11 à 25 kg (plus de 18 mois) : couche taille 5.

Les couches doivent être conformes aux nombreuses exigences et normes européennes. Doublées d’un voile imperméable, elles offrent une grande capacité d’absorption permettant d’isoler bébé de l’humidité. Veillez à l’élasticité de la couche pour assurer le confort de bébé, il vous faudra sûrement essayer plusieurs marques pour trouver le modèle qui lui convient le mieux. Certains bébés ont des réactions à l’utilisation de certaines couches, il est vrai que l’utilisation de produits chimiques est vivement pointée du doigt, à l’origine d’irritations.

Les couches jetables écologiques

Apparues dans les années 90, les couches jetables écologiques offrent une alternative de choix aux couches jetables classiques. Moins irritantes pour la peau de bébé et hypoallergéniques, elles contiennent en effet moins de produits chimiques, pas de parfum, colorant ni lotion. Elles garantissent ainsi un voile de maintien en contact avec la peau 100 % non chimique. Utiliser des couches plus « vertes » s’inscrit dans une démarche écologique d’autant que la cellulose utilisée est issue de bois provenant d’industries engagées dans le développement durable.

Les couches lavables

Et oui ! Les couches lavables font un retour fracassant sur le marché des couches pour bébé. Bien loin des modèles utilisés par nos grand-mères, elles sont aujourd’hui stylées et surtout efficaces. Si le budget est plus conséquent à l’achat (il faut compter une dizaine de couches pour commencer), l’économie à terme par rapport à des couches jetables est bien réelle. Mais les avantages des couches lavables ne s’arrêtent pas là, elles permettent également d’être plus confortables pour bébé dans le sens où elles évitent l’agression des produits chimiques mais aussi par leur ajustement optimal, grâce à un système de fixation par scratch ou par boutons pression. Vous aurez le choix entre trois modèles : le TE1, TE2 ou TE3 (les lettres TE désignent les termes Tout-En).

  • TE1 à poche : en une seule pièce, on glisse un insert en bambou ou microfibre dans la poche ;
  • TE1 intégral : l’insert est déjà dans la couche. A chaque change, vous remplacez l’intégralité de la couche, comme avec une jetable ;
  • TE2 et TE3 : l’insert est à poser ou fixer dans la culotte de protection imperméable. Il est possible de se resservir de la culotte de protection si elle n’est pas salie.

Les TE2 et TE3 représentent un des systèmes de couches lavables le plus économique. En matière d’entretien, il convient de stocker à sec au maximum 24 à 48H les couches usagées dans un seau prévu à cet effet, au fond duquel vous aurez déposé une lingette avec quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree, hautement antibactérienne.