La toilette de bébé en détail !

La toilette de bébé peut être pour tout jeune parent un moment stressant : Vais-je bien faire ? Est-ce que bébé va avoir mal ? Il s’agit pourtant d’un moment de complicité et de tendresse, indispensable au bien-être et au confort de bébé. Prendre soin de sa peau et de ses cheveux est ainsi primordial. Devenir Maman vous détaille les bons gestes et bons réflexes à avoir pour faire de la toilette de bébé un moment privilégié !

Le visage

Le débarbouillage du visage de bébé est à faire tous les jours, sans oublier les plis du cou. A l’aide d’un gant ou d’un coton et d’eau tiède, nettoyez-le puis séchez-le en douceur, en évitant les yeux et le nez. En effet, pour les yeux, il est nécessaire d’utiliser une compresse stérile imbibée de sérum physiologique en pipettes unidoses. Commencez par nettoyer le coin externe pour finir par l’intérieur, afin de ne pas étendre les sécrétions. Pour le nez, bébé ne sachant pas encore se moucher, il faut l’inspecter chaque jour ! Roulez un morceau de coton en une sorte de petite fusette, imbibez-la de sérum phy, puis passez la délicatement à l’intérieur. Par ailleurs, n’oubliez pas les oreilles de bébé : utilisez un coton-tige spécial bébé, avec un embout plus gros, pour nettoyer le pavillon externe sans risque d’inflammation du tympan.

Des plaques peuvent apparaître sur la tête de bébé, appelées croûtes de lait, du fait d’un excès de sébum au niveau du cuir chevelu. Vous pouvez appliquer un corps gras, comme de l’huile d’amande douce, permettant de ramollir la croûte, à ne pas arracher ! Si cela persiste, demandez conseil à votre pédiatre ou pharmacien pour des soins spécifiques.

Le change

Changer bébé après chaque besoin est nécessaire. Une fois la couche mouillée ou souillée enlevée, vous pouvez utiliser différents produits pour nettoyer bébé, à savoir :

  • des lingettes, leur usage doit toutefois être occasionnel du fait des produits présents ;
  • un lait de toilette, qui doit généralement être suivi d’une eau nettoyante pour enlever son aspect gras ;
  • du liniment oléo calcaire, très apprécié pour son côté à la fois nettoyant, protecteur et naturel, puisque composé uniquement d’eau de chaux et d’huile d’olive.

Il est important d’avoir tout à portée de main afin de ne jamais laisser l’enfant seul. D’ailleurs, prenez l’habitude de toujours garder une main sur son ventre afin d’éviter toute chute accidentelle.

Pour le lavage quotidien, utilisez un gant ou du coton, de l’eau tiède et un savon doux. Commencez par nettoyer la zone du sexe pour terminer par les fesses, et n’oubliez pas les plis! Séchez ensuite délicatement chaque partie, afin d’éviter rougeurs et irritations.

Le bain

Avant toute chose, choisissez le bon moment ! Bébé ne doit pas être affamé ou fatigué, sans quoi ce moment de détente se transformera en pugilat ! La température de l’eau doit être de 37° (vérifiez-la avec un thermomètre ou votre coude, et fermez bien les robinets), quant à la pièce entre 20 et 23° idéalement. Sachez que le bain n’est pas obligatoire chaque jour, surtout en hiver, et d’autant que bébé a la peau fragile, tous les 2-3 jours suffit amplement. Prenez bébé dans vos bras, posez sa tête et sa nuque sur votre avant-bras, entourez son bras vers l’épaule avec vos doigts en pince (pouce et index). Vous pouvez savonner bébé soit avant, sur sa table de lange, soit pendant le bain, qui ne durera que 2-3 minutes pour les nourrissons. Utilisez des produits hypoallergéniques, sans parfum, sans paraben en évitant les compositions comprenant des produits chimiques comme le phénoxyéthanol, le méthylisothiazolinone ou encore l’EDTA. Le temps du bain sera par la suite rallongé, devenant un moment de jeu ! Enfin, s’il est une consigne à respecter : ne laissez jamais bébé seul !

Autre soins

L’un des tous premiers soins, et pas le moindre, est celui du cordon ombilical. Ils sont toutefois aujourd’hui minimisés, se limitant généralement à l’application d’éosine à la base du cordon. Il est conseillé de laisser autant que possible la zone à l’air libre pour accélérer la chute, qui survient en moyenne au bout d’une à deux semaines. Au moment du changement de couche, changez la compresse qui protège le cordon, et veillez à ce que la couche ne frotte pas la zone.

Autre soin courant : les ongles ! S’il ne faut pas les couper avant au moins un mois, un mois et demi (car encore collés à la peau à ce moment-là), vous pouvez toutefois les limer s’ils sont trop longs. Par la suite, utilisez des ciseaux à bouts ronds prévus à cet effet, dans un moment calme, voire quand bébé est endormi !