Arrivée de bébé en crèche et poursuite de l’allaitement : comment composer avec la maman ?

L’entrée en crèche est une étape importante pour une maman et son bébé. Cela peut parfois être compliqué, ne serait-ce qu’au niveau de l’allaitement. En effet, après quelques mois fusionnels, ils doivent se séparer. La maman retourne travailler, tandis que le bébé entre en crèche, un nouvel environnement. De ce fait, garder un lien physique et émotionnel peut être difficile, surtout en journée. C’est pourtant essentiel. En tout cas, l’allaitement au sein est le meilleur moyen pour garder ce lien. Chaque maman peut y arriver avec une bonne organisation. Découvrez dans cet article comment continuer à allaiter votre bébé après son entrée en crèche.

Opter pour une crèche privée

En général, les parents préfèrent la creche paris comme mode de garde. Or il n’est pas toujours facile d’obtenir une place dans un établissement aussi sollicité. Surtout lorsqu’il s’agit d’une crèche publique. En revanche, la crèche privée est plus accessible. Il est donc plus facile d’obtenir une place au sein de celle-ci. Et elle est plus flexible au niveau de l’admission des enfants. De plus, la crèche privée offre un suivi plus individualisé pour chaque bébé et ses parents. D’ailleurs, les professionnels qui y travaillent peuvent aider les mamans désireuses de continuer l’allaitement au sein. Ensemble, ils peuvent trouver la meilleure organisation pour arriver à le faire. Bien entendu, une crèche publique peut également offrir ce service. Mais vu le nombre d’enfants qu’elle accueille (entre 40 et 60 enfants), le suivi individualisé est souvent difficile.

Allaiter le matin et le soir

Pour continuer à allaiter, la maman doit instaurer une habitude d’allaitement avant que son bébé n’entre en crèche. Pour ce faire, elle peut mettre en place un allaitement mixte pendant environ un mois avant l’entrée en crèche. Surtout si le bébé y reste durant toute la journée, 5 jours sur 5. Ainsi la maman doit intégrer petit à petit le biberon dans l’alimentation de celui-ci. Aussi, elle doit l’allaiter au sein uniquement le matin et le soir. Entre ces deux moments, le nouveau-né se nourrit au biberon. Grâce à cette méthode, la maman pourra continuer à allaiter sereinement son bébé après son entrée en crèche. Pour le biberon, il est conseillé d’utiliser le lait maternel aussi longtemps que possible.

Utiliser un tire-lait

Le tire-lait est un accessoire incontournable pour les mamans souhaitant continuer à allaiter leur bébé pendant les temps de crèche. En effet, il est conseillé de s’habituer au tire-lait avant l’entrée en crèche. Ainsi, la maman concernée a assez de lait pour la crèche. Elle gagne également du temps en attendant de bien s’habituer à la nouvelle routine.

Lorsqu’une maman décide de tirer son lait, son bébé continue de bénéficier des bienfaits de cet aliment. Cela favorise également le maintien de la production du lait maternel. En fait, grâce à ce dernier, le bébé sera moins sujet aux infections. En effet, les protéines contenues dans le lait aident l’organisme à se défendre contre les virus et les bactéries. Ce qui protège les voies respiratoires du bébé. Le lait contient également des probiotiques. Ces éléments facilitent grandement la digestion du bébé. Ce qui réduit les risques d’infections gastro-intestinales. En plus de tout ceci, l’allaitement réduit le risque du syndrome de la mort subite du nourrisson. 

Procéder à une intégration progressive

De nos jours, les entreprises soutiennent la parentalité. Cela implique d’arranger l’emploi du temps des jeunes mamans. Grâce à cela, elles peuvent, par exemple, laisser leur bébé une demi-journée seulement à la crèche. En outre, de nombreuses entreprises sont désormais très flexibles. Ces dernières proposent même le travail à domicile. Ce qui permet aux mamans de garder leur bébé à la maison. Dans les deux cas, la maman concernée peut intégrer progressivement une nouvelle routine d’allaitement. Elle peut ainsi entretenir le lien avec son bébé.

Faire une pause pour allaiter

La plupart du temps, la crèche se trouve à proximité du lieu de travail ou de la maison. Dans ces cas, la maman pourra arranger des temps de visite spécifique avec la crèche. Elle peut, par exemple, venir allaiter son bébé entre midi et deux. Si cela n’est pas possible, la maman peut toujours tirer son lait. Elle le remet ensuite à la crèche quand elle dépose son bébé.

Suivre les conseils des professionnels de la petite enfance

La creche paris collabore avec des professionnels de la petite enfance. Soutenir chaque maman dans sa décision fait partie de leur rôle. Elle pourra donc leur demander conseil sur les façons de continuer à allaiter. Ils ont d’ailleurs beaucoup d’expérience à ce sujet. C’est pourquoi il faut bien choisir la crèche où envoyer son bébé. Ainsi, la maman aura tout le soutien dont elle a besoin. En outre, qu’elle continue d’allaiter ou décide finalement d’utiliser du lait infantile, la crèche s’adaptera. En tout cas, une assistante maternelle prendra le bébé dans ses bras au moment de la tétée. Cela le réconfortera. L’assistante s’assure également qu’il retrouve sa maman dans les meilleures conditions (prêt à téter par exemple).

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire