Pour être bien au chaud, on n’oublie pas la chancelière pour bébé !

Bon, je vais annoncer une bonne vérité de La Palice : le froid est là ! Oui, nous sommes en hiver Mesdames et Messieurs, ça caille grave (enfin, chez moi en tout cas). Mais pour autant, je ne compte pas couper à nos traditionnelles balades, j’aime trop ces moments avec bébé. Qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige (bon, dans la limite de l’ouragan bien-sûr), j’essaie de sortir tous les jours avec loulou dans sa poussette. Et j’arrive donc subtilement à cette bonne vieille chancelière pour bébé, l’accessoire pour le coup incontournable !

Confort et chaleur avec la chancelière pour bébé

Et oui, pour pouvoir continuer à me promener, j’ai rapidement investi dans une chancelière pour bébé, c’est quasi obligatoire pour garder loulou bien au chaud et qu’il ait un p’tit cocon douillet. Alors attention, même si cela y ressemble, ce n’est pas un nid d’ange ou une gigoteuse. C’est un équipement spécial conçu pour les poussettes, et qui permet de sortir par n’importe quel temps, pratique surtout quand on n’a pas le choix !

La chancelière pour bébé permet ainsi d’offrir tout le confort nécessaire en poussette avec une protection optimale, un élément crucial quand on sait que les nourrissons sont vulnérables au froid et ne savent pas encore réguler leur propre température. Son petit corps est alors bien emmitouflé, au chaud, à l’abri du vent et de la pluie. Mais pour lui offrir ce cocon, encore faut-il savoir bien choisir sa chancelière pour bébé ! D’autant qu’elle pourra vous être utile jusqu’à ses 3-4 ans, ça vaut le coup de se pencher sur la question, et de justement vous poser les bonnes questions pour la trouver.

Les critères pour choisir la bonne chancelière pour bébé

Si la plupart des grandes marques de puériculture proposent des chancelières pour bébé, ces dernières sont bien souvent uniquement adaptables à leurs modèles de poussettes. Il peut être judicieux de partir sur un modèle universel, notamment au cas où vous changeriez de poussette en cours de route ! Du coup, je partage avec vous quelques points à bien étudier avant de vous lancer :

  • Quelle taille de chancelière pour bébé faut-il prendre ?

En général, les chancelières sont classées par âge. OK, c’est assez représentatif, mais ce n’est pas non plus le cas pour tous les bébés. Certains sont au-dessus ou au-dessous des courbes, il faut donc bien prendre en compte la taille de bébé aussi. Il faut bien choisir la longueur de la chancelière pour qu’il soit à l’aise, mais également vérifier la largeur. En effet, si elle est trop grande, l’air passera plus facilement, et donc, la garantie d’être au chaud sera plutôt moyenne. Mais il doit quand même pouvoir bouger facilement, donc on essaie !

  • On vérifie l’adaptabilité à son modèle de poussette

La chancelière pour bébé a des ouvertures prévues pour faire passer les sangles de sécurité de la poussette. Il faut donc bien vérifier si les emplacements correspondent, sinon, c’est ballot !

  • Le revêtement : THE critère

Là on parle autant du revêtement intérieur, qu’extérieur. Pour que bébé soit vraiment au chaud, on mise sur un intérieur (évidemment chaud) en polaire ou en peau d’agneau, on en trouve de toute sorte ! Du coup, checkez la quantité de garniture, et l’épaisseur de la chancelière. Pour le côté extérieur, assurez-vous du taux d’imperméabilité et qu’il fasse office de coupe-vent. D’ailleurs, les modèles avec doublures amovibles sont plutôt canons pour le coup, ils permettent de retirer facilement la doublure si besoin.

  • Choisir un modèle pratique d’entretien

Comme pour toutes les affaires de bébé, attention à choisir un modèle lavable, sinon bonjour la galère ! On mise logiquement sur une chancelière qui passe en machine. Pratique, pratique, pratique, on n’oublie pas !

A vous d’étudier tout ça, et de choisir parmi la foule de chancelières pour bébé : Clevamama, Sevira Kids, Maclaren, Bébé Confort, Red Castle, For-Your-Little-One… Tous les styles, tous les budgets, vous allez forcément trouver votre bonheur !

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire