Avoir un doppler fœtal à la maison : bonne idée ?

C’est fou le nombre d’accessoires en lien avec la maternité ou la puériculture que l’on trouve. Non, mais vraiment. Je savais qu’il y en avait pour tous les goûts, mais j’ai été estomaquée de voir tout ce qu’il existe. Est-ce que les fabricants pensent qu’on va vraiment tout acheter ? Bon OK, il y a quand même de bonnes choses, après, tout dépend de ce que chacun estime utile ou non. Trêve de blabla, aujourd’hui, je vais justement vous parler d’un accessoire qui se développe pas mal ces temps-ci : le doppler fœtal. Pas de panique, on n’est pas dans Grey’s ou Urgences, juste chez vous, à la maison.

Pourquoi prendre un doppler fœtal à la maison ?

Alors c’est vrai qu’on attend toujours les visites chez notre gygy avec impatience, pour s’assurer que bébé aille bien, et surtout, vivre ce formidable moment où l’on écoute son cœur battre si rapidement. Nous voilà rassurée, bébé e porte comme un charme, il a bien un cœur, une tête, des bras, des jambes, ouf !

Oui mais voilà, cet état de grossesse et ces fichues hormones nous mettent le cerveau à l’envers, et un vent de panique souffle. On ne peut s’empêcher de vérifier que bébé bouge bien dans notre ventre, et de tomber en psychose au moindre signe (ou non-signe justement).

C’est pourquoi certaines mamans se tournent vers le doppler fœtal à la maison à partir du 4e mois de grossesse. Les professionnels de la puériculture proposent désormais différents modèles qui permettent d’écouter le cœur de bébé à n’importe quel moment. Les derniers dopplers fœtaux ne sont pas plus grands qu’un lecteur MP3, et offrent même la possibilité d’enregistrer le son pour le mettre en ligne, de quoi le partager facilement avec la famille et les amis !

Le doppler fœtal, simple mais attention…

Le doppler fœtal que vous trouvez dans le commerce est très simple d’utilisation. Il fonctionne généralement sur piles, et il vous suffit de poser le boîtier ou la sonde sur votre ventre. Vous entendez alors au travers d’un casque les battements de cœur de bébé, grâce aux ultrasons.

Et c’est bien sur ce dernier point que les critiques fusent. En effet, les professionnels de santé alertent quant au fait qu’on ne sait pas quel impact ont les ultrasons sur un bébé. Si les risques de danger sont toutefois peu élevés, ils estiment qu’utiliser un doppler fœtal n’est pas justifié médicalement parlant, et donc, inutile.

A cela s’ajoute le fait que le doppler fœtal peut également être très anxiogène (et il est clair qu’on n’a vraiment pas besoin de plus de stress que celui que l’on génère déjà soi-même !). Imaginez : vous installez le doppler sur votre ventre, vous cherchez le cœur de votre bébé, mais vous ne le trouvez pas ! Et oui, il faut savoir que si bébé est « mal » positionné, le doppler ne pourra pas capter son cœur.

Le doppler fœtal est-il alors une bonne idée ? La réponse est plutôt mitigée pour ma part… Si écouter le cœur de bébé est effectivement un moment magique, il vaut tout de même mieux faire preuve de sagesse dans l’utilisation de cet appareil.

Dernière mise à jour effectuée le :6 avril 2020 10 h 41 min

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire