Mon coup de cœur pour l’écharpe de portage

Je n’avais pas franchement d’avis sur les écharpes de portage. Personne dans mon entourage n’en avait, mais il m’arrivait souvent d’en croiser dans la rue, les boutiques… Du coup, j’ai comme d’habitude surfé pour en apprendre un peu plus et je suis allée essayer quelques modèles au cours d’un salon. J’ai définitivement été conquise ! Perdue, mais conquise !

Les bienfaits des écharpes de portage

Certains bébés ont un fort besoin de contact (certaines mamans aussi d’ailleurs !), et c’était le cas du mien. J’ai rapidement repensé aux écharpes de portage, et je me suis lancée. J’avais lu en effet plusieurs témoignages qui vantaient leurs mérites, j’étais alors déjà séduite par la théorie. Apparemment, en portant bébé contre soi, on l’aide à ressentir le lien d’attachement, par un sentiment de sécurité et de cocon. Il est plus calme, réconforté par la chaleur de votre corps, de votre odeur (sans compter les regards, quels souvenirs !). J’ai rapidement ressenti moi aussi un bien-être apaisant lorsque je portais bébé, idem pour lui, s’il pleurait, il s’arrêtait très rapidement. Bien lové au chaud, il ne manquait généralement pas de s’endormir, bercé par les mouvements constants…

D’ailleurs, le portage en écharpe est indiqué lors des terribles et douloureuses coliques. Et ça marchait plutôt bien chez nous ! Le fait d’être en position verticale, avec le ventre en appui contre vous, permet à bébé de se libérer des gaz, cela diminue aussi les reflux.

J’ai également remarqué qu’il a vite marqué de l’intérêt pour tout ce qui l’entourait, il cherchait du regard, essayait de redresser sa tête… Je pense que ça aide à l’éveil et au développement des muscles de bébé, bref que du bon vous l’aurez compris ! Vous voulez encore un argument de choc : vous avez les mains libres, oui, liiiibres ! Le nombre de fois où j’ai remercié l’inventeur de l’écharpe de portage… Bonheur !

Quelle écharpe de portage choisir ?

Alors certes, je fais l’éloge de l’écharpe de portage, mais au départ, je ne faisais pas ma fière… A commencer lors du choix du modèle. C’est qu’il y en a beaucoup ! Extensibles, tissées,  sling (à boucle ou anneau), mei tai… Il y en a pour tous les goûts ! Pour ma part, j’ai plutôt hésité entre l’écharpe tissée et la sling. Mais je me suis aperçue que pour cette dernière, pourtant canon hein, avait un inconvénient : le poids de bébé est réparti sur une seule épaule, et comme je me doutais que les périodes de portage allaient être longues, j’ai préféré partir sur l’écharpe tissée.

Sur le ventre, sur le dos, sur le côté, face au monde… Tout est possible ! Alors, évidemment, tout dépend de l’âge de bébé, mais on peut porter bébé assez longtemps pour l’accompagner dans son développement. Il faut bien-sûr veiller à ce que bébé soit bien en sécurité, pour cela, j’ai regardé, regardé, et encore regardé des tutos (heureusement qu’ils existent car certains nœuds ne sont pas évident à pratiquer !). Je me suis entraînée, je vérifiais toutes les minutes si tout tenait bien (l’inquiétude s’espace rassurez-vous !), et je me suis lancée dans de nouvelles postures. D’ailleurs, pensez également à vérifier si bébé est dans une bonne position au niveau de son dos, de ses hanches, de ses jambes.

Vous avez tenté l’écharpe de portage ? Comment avez-vous vécu l’expérience ?

Dernière mise à jour effectuée le :24 mars 2020 22 h 59 min

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire