Aïe : comment soulager un érythème fessier chez bébé ?

C’est quasi incontournable : on se retrouve forcément confronté un jour ou l’autre à un érythème fessier chez bébé. Le pauvre se retrouve avec des fesses bien (mais alors, bien) rouges, pas ce qu’il y a de plus agréable… La peau des bébés est en effet plus fine et fragile que la nôtre, et il y a des périodes où l’irritation peut être particulièrement douloureuse : diarrhée (courage…), prise d’antibios, les redoutées poussées dentaires… Il faut alors réagir pour apaiser l’érythème fessier de bébé et le soulager.

Quid de l’érythème fessier chez bébé ?

Alors c’est quoi un érythème fessier ? La peau de bébé se retrouve bien irritée, ses fesses (voire l’appareil génital ou les plis des cuisses) sont rouges et douloureuses. Alors certes, ce n’est pas grave, on considère l’érythème fessier bébé comme bénin, mais il faut tout de même rapidement le traiter pour soulager bébé, et surtout que ça n’empire pas. L’épisode dure généralement de 2 à 4 jours, mais au-delà il convient de consulter votre pédiatre pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infection due à un champignon ou une bactérie. Un traitement antibiotique ou antifongique est alors appliqué dans ces cas de figure.

Pour prévenir ou soulager l’érythème fessier, la base est de changer régulièrement bébé. Il faut que ses p’tites fesses soient bien au sec, et le nettoyer avec des produits adaptés non-agressifs. Bannissez les lingettes industrielles, juste un peu d’eau tiède (avec quelques gouttes d’huile d’olive), et utilisez un savon surgras. Pour sécher les fesses de bébé, tamponnez-le, ne frottez surtout pas. En cas de rougeurs, évitez les vêtements trop serrés, et si le temps le permet, essayez de laisser bébé le plus possible les fesses à l’air. Cas échéant, choisissez des couches très absorbantes, mais ne les serrez pas trop.

Les astuces pour soulager un érythème fessier de bébé

Alors, on trouve plein de conseils et astuces pour soulager un érythème fessier chez bébé. Pour certains, ça marche. Pour d’autres, non. Il faut essayer, et voir ce qui convient à bébé. Pour ma part, j’utilise déjà au quotidien du liniment oléocalcaire pour le nettoyage des fesses de bébé. Ce produit, à base d’huile d’olive et d’eau de chaux, permet de nettoyer en douceur et de déposer un film protecteur sur les fesses. Et j’ai trouvé que ça soulageait plutôt pas mal lors de crise, grâce au PH alcalin de l’eau de chaux qui neutralise l’acidité.

Je tartine aussi très généreusement le siège de bébé avec une crème non parfumée riche en zinc, top. On peut aussi lui mettre de l’huile végétale de table, c’est pas mal aussi. Autre astuce de grand-mère : la fécule de pomme de terre ou de maïs : on peut en mettre sur les fesses propres de bébé avant de refermer la couche, ou en mettre un peu dans l’eau du bain. Attention : même si on pense que c’est indiqué, on oublie le talc ! Il a tendance à coller et à irriter la peau, voire même à être un facteur facilitant le développement des infections. Donc, niet au talc !

Enfin, contrairement à certains avis que j’ai pu lire, les cotocouches ont été pas mal non plus. Ce type de couches, totalement en coton (d’où le nom), s’utilise en complément d’une couche « normale ». On la glisse en effet dans la couche habituelle de bébé, et on la change régulièrement (elle n’absorbe pas aussi bien que les couches classiques). Mais la matière est non agressive pour la peau de bébé, et j’ai trouvé que ça le soulageait. Donc, cotocouches validées pour ma part !

Et vous, quelles sont vos astuces ?

Dernière mise à jour effectuée le :19 février 2020 3 h 55 min

 

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire