Lire une histoire à son enfant

Il était une fois… J’avais tellement hâte, en bonne passionnée de lecture, de commencer à lire avec bébé ! Pas besoin de me convaincre des nombreux bienfaits des livres, j’étais plus que prête à bouquiner avec lui. Si j’ai eu un doute sur le moment où introduire cette activité, tout s’est finalement fait très naturellement, et c’est devenu notre rituel quotidien, pour mon plus grand plaisir !

A partir de quand lire avec bébé ?

J’avais lu que l’on pouvait présenter des livres (adaptés of course) à bébé vers ses 4-5 mois. Pour le coup, je crois avoir dégainé le premier vers ses 3 mois. Alors évidemment, on ne prend pas Tolstoï ou Dostoïevski, on choisit une histoire pour enfant dans un livre coloré, avec peu d’illustrations, et surtout en tissu ou cartonnés pour limiter la casse ! Je me suis vite aperçue que mon loulou appréciait ce moment en fin de journée, avant la tétée du soir, et sans qu’on y prenne gare, on le faisait tous les jours.

Je crois que par le son de ma voix, le fait de le poser sur moi, bébé savourait ce moment partagé, il était tout calme, apaisé. D’ailleurs, le fait de lire avec bébé participe apparemment au lien d’attachement (y en a-t-il encore plus besoin d’ailleurs ?!). Petit à petit, j’ai vu l’évolution, sa concentration était plus importante, il a commencé à les manipuler, à montrer du doigt, puis à tourner les pages, choisir le lire qu’il préfère… Que le temps passe vite ! Au final, c’est aussi devenu un jeu et un terrain d’entraînement. Il participe en touchant, en s’exclamant, j’en rajoute en étant expressive, on ne se cantonne pas à l’histoire mais on explore le livre à notre manière… J’A.D.O.R.E.

Histoire pour enfant : tous les genres, tous les budgets, tout est possible !

A l’heure des écrans (on ne va pas jeter la pierre, mais un peu de répit ne fait pas de mal), raconter une histoire à son enfant est devenu un moment privilégié. Que ce soit une histoire inventée de toute pièce par nos soins, ou à partir d’un livre pour bébé, cette activité partagée va avoir de nombreux impacts positifs sur bébé : imagination et curiosité boostées, langage développé… Et puis du plaisir tout simplement !

Je prends des livres de tout genre, de partout : librairies de quartier, sites Internet, supermarchés, vide-greniers… Il a déjà une bibliothèque plutôt pas mal, et j’adore le voir trifouiller dedans ! Plus d’excuse, on trouve maintenant des livres à prix très abordables, et on peut aussi profiter des bibliothèques qui sont un bon compromis. Je me suis aussi laissée tenter par la désormais célèbre Fabrique à histoires, Lunii pour ne pas la citer. Si j’étais au départ un peu sceptique, je dois bien reconnaître que mon loulou a l’air d’apprécier. Il ne la lâche pas, il maîtrise les boutons pour choisir ses personnages, le lieu, etc… Pour les points positifs, je trouve top qu’il n’y ait pas besoin de pile ou de devoir brancher l’appareil sur secteur, les enfants peuvent la trimbaler de partout. Et c’est plutôt costaud, j’avais peur de cela avec la légendaire délicatesse de loulou… Par contre, j’ai pris la Lunii vers ses deux ans et demi, je pense qu’il était un chouillaaaa trop petit (elle est indiquée pour les 3-8 ans). J’étais un peu jalouse au début… Nos lectures me manquaient… Mais finalement, on a conservé notre rituel, et il utilise sa “boîte à livres” comme il l’appelle en journée, le soir c’est lecture avec maman. Ouf !

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire