Et pourquoi pas une liste de naissance après tout ?

A l’approche de la naissance, tout le monde (bon, enfin quelques personnes !) demande si une liste de naissance a été déposée. C’est chouette, non ? Sauf que, si je suis emballée à l’idée de choisir des articles pour mon chérubin, il n’empêche que ça me gêne un peu. Certes, grâce à cette liste, on a au moins la certitude (croisons les doigts) d’éviter les doublons ou encore la méga peluche de 3 mètres dont on ne sait pas quoi faire, mais le sentiment d’imposer quelque chose et de ne pas laisser place à l’imprévu me turlupine. Et puis surtout, qu’est-ce que je vais bien pouvoir mettre dessus ???!

Par où je commence…

Bon, une fois décidée (il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis hein), j’ai commencé à voir les bons côtés d’une liste de naissance. Bah oui, en fait c’est plutôt cool ! Alors en bonne névrosée des listes et recherches nocturnes sur le net, j’ai commencé par surfer sur les sites proposant des listes, et on peut dire qu’ils sont nombreux. Donc, mon premier conseil, ne foncez pas tête baissée vers l’enseigne la plus connue, mais prenez le temps de découvrir 2 ou 3 sites, voire de vous rendre en magasin pour avoir les précieux conseils de la vendeuse (qui va vite devenir votre meilleure amie pour vous repérer parmi les noooombreux accessoires proposés).

Quant à savoir quoi mettre dessus… Là, la prise de tête commence véritablement ! Pour ma part, je voulais surtout les basiques, rien de superflu (enfin, si je m’y tiens). Pour essayer d’y voir clair, j’ai organisé des catégories : toilette, soins, repas, jeux, sortie, vêtements. Et pour laisser du choix à chacun, j’ai visé plusieurs types de produits, afin qu’il y ait de quoi correspondre à tous les budgets. L’option de pouvoir verser la somme de son choix est aussi intéressante, elle peut être pratique pour certaines personnes, et surtout, c’est l’occasion de cumuler plusieurs participations en vue d’acheter quelque chose d’assez onéreux (type poussette ou lit bébé).

Efficacité, droit au but, on s’organise !

Après, il a fallu trancher, pas toujours évident… On est vite tenté de craquer pour pas mal d’articles, mais là encore, je me suis fait violence pour résister (prouuuves que tu existes !). Du coup, ça a donné :

Pour les repas :

  • des bavoirs, en veux-tu en voilà,
  • des biberons + tétines,
  • un égouttoir à biberon,
  • les premiers couverts,
  • un robot cuiseur-mixeur (là j’avoue que je résiste plus du tout).

Pour la toilette et les soins de mini-nous :

  • une baignoire,
  • trois sorties de bain sioupra mignonnes
  • un set de bain avec ciseaux, brosse, éponge,
  • un thermomètre de bain,
  • un thermomètre auriculaire,
  • un mouche-bébé (en espérant ne pas avoir à m’en servir),
  • un baby-phone (sans caméra, faut pas abusight non plus !).

Pour les jeux :

  • des jeux pour le bain (coin coin le basique),
  • deux doudous
  • quelques PETITES peluches,
  • un tapis d’éveil,
  • un transat,
  • un parc,
  • une balle de préhension,
  • des livres en tissu.

Pour les vêtements :

  • des bodys,
  • des pyjamas,
  • des bodys,
  • et des pyjamas !

Pour les sorties :

  • une écharpe de portage (c’est bon, j’ai quelques mois pour maîtriser la bête),
  • un porte-bébé,
  • un sac à langer,
  • un bonnet,
  • une chancelière.

Pour les grosses pièces (poussette, lit, siège auto), je gère, par la récup entre autres. Globalement, voilà ce que donne ma liste. Est-ce qu’il y en a trop ? Est-ce que tout va servir ? Ça, je ne sais pas, mais en tout cas, c’était finalement assez chouette à faire !

Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire